4 choses à savoir sur la consommation d’une VMC

Chasseur immobilier à Versailles
Conseils pour acheter une bonne, belle et bon marché maison
mars 7, 2023
Toiture Villefranche
Pour quelles raisons contracter les prestations d’un expert en toiture ?
mars 13, 2023

4 choses à savoir sur la consommation d’une VMC

consommation d'une VMC

Les VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) sont des appareils qui permettent de réguler et de contrôler l’aération d’un espace. On les utilise pour maintenir une atmosphère saine dans les bâtiments. Cependant, il est important de connaître leur consommation électrique avant de les choisir. Dans cet article, nous vous dévoilons 4 choses que vous devez savoir sur la consommation d’une VMC.

Qu’est-ce qu’une VMC ?

Une VMC est un dispositif qui permet de réguler le taux d’humidité et de gaz dans une pièce donnée. Elle sert notamment à renouveler l’air en continu afin d’assurer une température ambiante agréable et saine à l’intérieur du bâtiment. Les ventilations mécaniques contrôlées se catégorisent en deux grands types, à savoir, les VMC simple flux et les VMC double-flux. La consommation d’une VMC dépend en partie des caractéristiques de celle-ci. Les ventilations mécaniques contrôlées simple flux sont les plus courantes, consistent en une seule entrée d’air et une sortie d’air. Elles sont généralement beaucoup moins coûteuses que les ventilations mécaniques contrôlées double-flux. Ainsi, mieux, vous aurez une bonne connaissance des caractéristiques de votre système de VMC, mieux, vous serez en mesure de maîtriser la consommation de votre appareil de ventilation.

Pourquoi connaître la consommation d’une VMC est-il important ?

Il est indispensable de comprendre que la consommation d’une VMC est directement liée à sa performance et à son efficacité. Plus une VMC est performante, plus elle consomme d’énergie. Dans le cas des VMC simples flux, il est possible d’augmenter leur performance à travers l’ajout d’appareils auto-réglables. Ces derniers peuvent moduler le débit de l’air entrant et sortant pour optimiser la consommation d’énergie. Il faut aussi noter que la consommation électrique d’une VMC peut varier en fonction des facteurs extérieurs tels que :

  • la température ;
  • l’humidité ;
  • et le taux de CO2.

Comment calculer la consommation d’une VMC ?

Pour calculer la consommation d’une VMC, il faut prendre en compte le type d’appareil et le nombre de m3/h nécessaire pour assurer une ventilation adéquate. Pour les ventilations mécaniques contrôlées simples flux, la consommation peut varier entre 0,25 et 0,45 W/m³/h. Concernant les VMC double flux, cette valeur se situe entre 0,20 et 0,35 W/m³/h. Cependant, il est recommandé de demander le chiffrage précis à un professionnel qualifié.

Les solutions pour limiter la consommation d’une VMC

Il existe plusieurs solutions pour limiter la consommation énergétique d’une VMC. Il est, en effet, possible d’opter pour l’utilisation d’appareils auto réglables, de capteurs de CO2 et d’humidité intégrés ou encore de systèmes de récupération de chaleur. Ces solutions permettent non seulement de réduire la consommation d’énergie, mais aussi d’améliorer le confort intérieur et l’efficacité globale des systèmes de ventilation.

En conclusion, il est primordial de comprendre que la consommation d’une VMC dépend principalement de son type, mais aussi des conditions extérieures et des facteurs externes. Il est donc important de faire réaliser un calcul précis par un professionnel qualifié en la matière avant de procéder à l’acquisition ou à l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée. De plus, il existe plusieurs solutions pour limiter la consommation énergétique d’un tel appareil et améliorer le confort intérieur.

EMI
EMI